Documentation

La privatisation tranquille du système de santé et de services sociaux

3 décembre 2015

Suivre les bouleversements que connaît le réseau de la santé et des services sociaux semble souvent difficile. Entente sur la rémunération des médecins, PPP, sous-traitance, menaces de privatisation de services de buanderie, concentration et centralisation des laboratoires médicaux, financement à l’activité, loi 10, abolition des agences de la santé et création des CISSS, super-cliniques, frais accessoires, volonté de revoir le panier de services, compressions draconiennes, autant d’éléments disparates pouvant laisser croire que le gouvernement attaque à tous vents sans ligne directrice. Pourtant, un dénominateur commun se profile, révélant que le gouvernement a un plan qu’il suit méticuleusement : la privatisation d’un réseau qui profite à l’ensemble de la collectivité. Créé dans la foulée de la Révolution tranquille, notre réseau de la santé et des services sociaux subit une Privatisation tranquille. Nous vous proposons une revue des grands faits saillants, le tout sous l’angle de la privatisation tranquille du réseau.