La liberté de choix menacée de nouveau et pour tous les produits de santé naturels.

La liberté de choix menacée de nouveau et pour tous les produits de santé naturels.

Tous les produits homéopathiques (remèdes unitaires et préparations) se retrouveront dans les produits à faibles risques. Jusque-là, pas de problème… mais le hic : les entreprises ne pourront mettre aucune allégation thérapeutique (soulage, traite, guérit, etc…) sur un produit à moindre risque même pour un produit dont les études scientifiques en prouvent l’efficacité (ex: Oscillococcinum).

Tous les autres PSN se retrouveront dans la catégorie à risque modéré. Dans cette catégorie, pour avoir le droit d’indiquer des allégations thérapeutiques, les entreprises devront fournir des études scientifiques.

En définitive…la victoire aura été de courte durée…

Santé Canada consulte la population jusqu’au 24 octobre (beaucoup trop court!) sur un nouveau cadre de règlements sur les produits de santé naturels.

Nous n’entrerons pas dans les détails ici. Vous pouvez consulter le lien pour la présentation du nouveau cadre règlementaire ainsi que le lien pour le document de consultation pour avoir une vue détaillée.

En très très bref

Les cosmétiques, les produits de santé naturels et les médicaments sans ordonnance seront ni plus ni moins «fusionnés» sous le titre de «produits auto-soins» et classés dans 3 catégories, les produits à moindre risque, les produits à risque modéré et les produits à risque élevé.

  1. Toutes les préparations homéopathiques avec allégation thérapeutique seront retirées des tablettes parce qu’il ne sera plus permis d’indiquer quoi que ce soit sur l’emballage.
  2. La très grande majorité des autres produits naturels subiront le même sort parce qu’ils n’ont pas d’études scientifiques à l’appui.

Si ce projet va de l’avant, c’est la fin des PSN au Canada!

Une très vaste offensive est amorcée depuis la semaine dernière par le Canadian Health and Food Association (CHFA) qui est la voix de l’Industrie de la santé naturelle au Canada.

Le SPHQ et ses membres, l’industrie pharmaceutique homéopathique et tous les professionnels et membres de l’industrie des PSN se mobilisent dès maintenant !