Après des années d’austérité, il est temps de dresser un bilan du fonctionnement et des missions des réseaux collégial et universitaire québécois.

Du 18 au 20 mai prochain, la Fédération des professionnèles (FP-CSN) participera aux États généraux de l’enseignement supérieur (ÉGES), événement organisé en collaboration avec les partenaires du monde de l’éducation supérieure dont notre fédération sœur, la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ).

L’objectif de cette rencontre est de favoriser le débat et la réflexion sur les enjeux importants touchant l’enseignement supérieur. Des sujets comme la gratuité scolaire, le sous-financement, l’aide financière aux étudiant et étudiantes, l’enseignement supérieur en région et les orientations ministérielles seront abordés lors de ce rendez-vous.

« Après des années d’austérité, il est temps de dresser un bilan du fonctionnement et des missions des réseaux collégial et universitaire québécois. La FP en profitera pour resserrer ses liens avec les différents intervenants du monde de l’éducation supérieure dont les objectifs sont les mêmes que les nôtres, soit de faire de l’éducation une priorité nationale. Au terme de l’ÉGES nous comptons démontrer au gouvernement qu’il a trop longtemps négligé l’enseignement supérieur et qu’il est temps qu’il revoit ses priorités. Il en va de l’avenir de notre société », explique Louise Briand, vice-présidente, secteur universitaire à la FP.

Les États généraux de l’enseignement supérieur auront lieu à l’Université Laval à Québec du 18 au 20 mai. Pour plus de renseignements : http://eges.quebec/