Les 66 professionnel-les, techniciennes et techniciens qui offrent des services aujourd'hui ne les offriront plus.

L’article du quotidien Le Soleil de dimanche1 a fait bondir le président du Syndicat des professionnèles, techniciennes et techniciens de la santé et des services sociaux (SPTSSS–CSN), Danny Roy. En réponse à la dénonciation de la centaine de postes coupés au CIUSSS, le ministre Gaëtan Barrette prétend que ces pertes d’emploi n’affecteront aucun employé.

Le ministre, avec son style abrasif a encore fait preuve de partisannerie excessive en attaquant le SPTSSS-CSN et en mentionnant que c’est une invention du syndicat. Selon l’article du Soleil, le ministre aurait déclaré : « La quasi-totalité des postes coupés sont vacants, donc il n’y a personne qui perd son emploi. Pour les postes qui ne sont pas vacants, 100 % des gens gardent une position dans le CIUSSS parce que c’est une réaffectation. Il y a exactement zéro personne qui perd son emploi ».

« C’est totalement faux », réplique Danny Roy. « Les 66 professionnel-les, techniciennes et techniciens qui offrent des services aujourd’hui ne les offriront plus. Les postes vacants sont des postes qui ont été laissés par une personne permanente qui part à la retraite ou par une personne qui a pris un autre poste. Ces postes-là sont remplacés en grande majorité par du personnel occasionnel, qui offre actuellement des services et qui n’en n’offriront plus lorsque les postes seront abolis. C’est ça, la réalité et M. Barrette le sait très bien. C’est lui qui fait de la désinformation sur le dos du personnel et de la population. Mais nos membres ne sont pas dupes ! »

« C’est franchement scandaleux et méprisant, ce genre de propos », réplique Danny Roy. « On nous accuse de faire de la politique. Nous ne faisons pas de politique, nous défendons nos membres et les services à la population. Nous sommes les seuls qui peuvent le faire sans avoir peur des représailles et nous sommes les seuls à bien connaître la réalité du terrain. Nous avons le devoir de dénoncer et d’agir et c’est ce que nous faisons. »

La performance du CIUSSS sur le dos du personnel

Dans l’article du Soleil, le ministre soutient qu’il s’agit d’un des CIUSSS les plus performants sur le plan du temps d’attente, ce à quoi réagit Danny Roy. « L’augmentation du taux d’employés en assurance-salaire a bondi dans la dernière année. Si c’est la manière dont le ministre voit la performance, c’est déplorable. Sur le dos de qui, a-t-on augmenté cette performance ? C’est sur le dos des équipes de travail qui sont déjà en surcharge et en détresse. Qu’on arrête de prendre les gens pour des imbéciles. »

Rappelons qu’à la lumière du récent rapport de la Protectrice du citoyen, Marie Rinfret, la situation est loin d’être rose dans le système de santé. Le ministre Barrette semble être le seul à trouver que tout va bien. Il est plus que temps de cesser de leurrer les gens et de réparer les dégâts, ce qui passe par un réinvestissement, le respect du personnel et de la population.

À propos du SPTSSS-CSN

Le SPTSSSCSN représente les 4 600 professionnels et techniciens du réseau de la santé et des services sociaux la région de la Capitale-Nationale, il est affilié à la Fédération des professionnèles (CSN), au Conseil central de Québec–Chaudière-Appalaches (CSN), qui représente 240 syndicats et plus de 45 000 membres dans tous les secteurs d’activités, et à la Confédération des syndicats nationaux (CSN) qui représente 300 000 membres tant dans le secteur public que privé.

1 «Les postes coupées… étaient vacants, affirme Barrette», Jean-Frédéric Moreau, Le Soleil, 1er octobre