La Fédération des professionnèles (FP-CSN) se porte à la défense du réseau de l’Université du Québec (UQ) et soutient le travail des professeures et professeurs en tant qu’acteurs incontournables de la fonction de la réalisation de la mission universitaire.

Lors de son congrès de mai 2018, la FP-CSN a pris l’engagement de défendre l’accessibilité aux études universitaires et l’ouverture sur le milieu qui ont présidé à la création du réseau de l’UQ.  En cette année du 50e anniversaire du réseau, il apparaît en effet nécessaire de rappeler les promesses d’accessibilité aux études universitaires notamment, mais aussi de signaler les iniquités que subissent les constituantes, instituts et écoles du réseau et d’examiner de près les effets de la montée de pratiques de gestion autoritaire sur la liberté académique, la collégialité et, plus largement, sur l’autonomie des établissements.

Dans ce contexte, la FP-CSN a donc décidé :

  • de réaffirmer le caractère public du réseau;
  • d’exiger le financement adéquat du fonctionnement, des infrastructures et de la recherche pour chacun des établissements;
  • de continuer de réclamer l’adoption d’une loi-cadre et d’un conseil national des universités; et,
  • de défendre la saine gestion des établissements.

Pour réaliser son objectif, la FP-CSN a choisi de soutenir trois études :

  • une enquête sur la qualité de vie au travail des professeures et professeurs du réseau;
  • une enquête sur l’exercice de la fonction professorale dans le contexte de la nouvelle gestion publique;
  • un portrait de la composition des conseils d’administration des  établissements du réseau, de leurs modes de fonctionnement et de leur imputabilité.

Les résultats des études seront publiés sur cette page au cours de l’année 2019.

La Fédération des professionnèles représente plus de 1400 professeures et professeurs dans le réseau de l’Université du Québec (UQ).