Titres d’emploi

TECHNICIEN(NE) DE BRAILLE


Heures par semaine : 35 | Échelle salariale 


Personne qui, comme correcteur ou correctrice, clichoteur ou clichoteuse ou transcripteur ou transcriptrice est appelée à concevoir, adapter ou produire en langage braille divers ouvrages et documents académiques, culturels, techniques ou scientifiques, selon les règles d’abrègement applicables aux disciplines concernées, c’est-à-dire le français, l’anglais, la physique, la chimie, les mathématiques et la musique. De plus, elle est parfois appelée à collaborer avec les utilisateurs éventuels du produit de son travail (ex. : les enseignants et les différents producteurs de braille, pour l’établissement des conventions et de régies nouvelles ainsi que pour la recherche de solutions à des problèmes communs). Enfin, certains techniciens ou certaines techniciennes de braille peuvent être appelés à contribuer à la réalisation de maquettes et de figures en relief de certains graphiques et tableaux. Elle doit détenir une attestation officielle de compétence émise par l’Institut Nazareth et Louis-Braille (École). Cet emploi comprend aussi les personnes qui étaient classifiées transcripteur ou transcriptrice sur stérétypes, transcripteur ou transcriptrice sur braille, correcteur ou correctrice d’épreuves et technicien ou technicienne en transcription braille.