Un nouvel organisme est créé pour la réussite universitaire, mais il n'y a rien pour permettre aux profs d'atteindre les nouvelles cibles de diplomation et rien pour les étudiant-es en situation de plus en plus précaire en raison de la hausse constante des frais de scolarité et du coût du logement.

La ministre de l’Enseignement supérieur annonce 2,85 M$ pour une vitrine de transfert et de diffusion de connaissances issues de la recherche et de nouvelles cibles de diplomation plus élevées.

Il n’y a cependant rien sur les ressources et sur les conditions qui permettraient aux profs de contribuer à l’atteinte de ces cibles et rien sur les ressources fournies aux étudiant-es en situation de vulnérabilité ou de précarité!