Vague de syndicalisation chez les archéologues du Québec
Vague de syndicalisation chez les archéologues du Québec

Le Syndicat national des archéologues du Québec (SNAQ-CSN) a tenu dimanche son assemblée générale de fondation et a élu son premier président ainsi que trois membres du comité

Se donner les moyens de défendre nos laboratoires médicaux
Se donner les moyens de défendre nos laboratoires médicaux

La CSN est la seule organisation à intégrer les préoccupations de l’ensemble du personnel des laboratoires médicaux dans ses interventions et ainsi développer une vision englobante

La négo du secteur public est en marche
La négo du secteur public est en marche

Pour plus de détails, consultez le site de la négociation du secteur public de la FP-CSN.

Les profs de l’UQO adoptent un mandat de grève historique
Les profs de l’UQO adoptent un mandat de grève historique

« Depuis une trentaine de mois, les professeures et les professeurs tentent de s’entendre avec un employeur qui cultive une forme d’inertie et qui sème une totale incompréhension

Les manifestantes et les manifestants réclament plus de ressources
Les manifestantes et les manifestants réclament plus de ressources

C’est en scandant « On mérite mieux que des grenailles » que les participants ont voulu interpeller directement leur employeur sur l’urgence d’ajouter des ressources, surtout

La FP-CSN appuie le rattrapage salarial des procureurs de la Couronne
La FP-CSN appuie le rattrapage salarial des procureurs de la Couronne

Ce rattrapage est basé sur les rémunérations dans les dix autres provinces, ainsi qu’au gouvernement fédéral. Dans la foulée, l’organisation syndicale qui représente plus

Lettre ouverte sur l’université du futur
Lettre ouverte sur l’université du futur

La Table des partenaires universitaires (TPU) salue l’initiative de la discussion sur l’avenir de l’université québécoise, dans la foulée du colloque «L’université du XXIe

Un appui aux revendications des avocats et notaires de l’État québécois
Un appui aux revendications des avocats et notaires de l’État québécois

Les conseillères et conseillers juridiques de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse, représentés par la Fédération des professionnèles de la

Le gouvernement doit régler la négociation avec les sages-femmes
Le gouvernement doit régler la négociation avec les sages-femmes

Les sages-femmes déplorent la lenteur de leur négociation avec le gouvernement et profitent de la Journée mondiale de la Sage-femme du 5 mai pour inviter le ministre de la

Un arbitre impartial doit trancher
Un arbitre impartial doit trancher

Vendredi dernier, à la demande du Syndicat des professeures et professeurs de l’Université du Québec en Outaouais (SPUQO), le conciliateur a convoqué les parties à une 42e rencontre

previous arrow
next arrow

Une force incontournable pour le personnel professionnel et technique

Les syndicats du secteur de la santé et des services sociaux regroupent le plus grand nombre de membres de la FP. Ce personnel professionnel et technique œuvre au sein des différentes missions du réseau : centres jeunesse, centres de réadaptation, centres hospitaliers, CLSC et CHSLD, aujourd’hui fusionnés au sein des CIUSSS et des CISSS. Ils sont également présents dans les centres hospitaliers spécialisés non fusionnés.

Pour plus d’information sur la négociation du secteur public, cliquez ici.

En plus de sa présence dans le secteur public, la FP-CSN représente également des sages-femmes et des professionnèles des médecines non conventionnelles. Le responsable du secteur de la santé et des services sociaux de la FP-CSN est Sébastien Collard.

  

Une expertise en négociation

La FP-CSN détient une expertise indéniable dans la négociation et la défense du personnel professionnel et technique. Son expertise est reconnue partout et, par le biais d’une démocratie locale bien vivante, ses membres participent activement aux améliorations des conventions collectives dans la santé et les services sociaux. Dans le secteur public, la FP-CSN possède sa propre table de négociation sectorielle nationale concernant les conditions de travail qui s’appliquent aux membres de ses syndicats affiliés du secteur de la santé et des services sociaux. La nouvelle convention collective comprend d’ailleurs des avancées significatives pour les conditions de travail et de pratique de nos membres. 

Le bureau fédéral du secteur de la santé et des services sociaux (BFSSSS) est l’instance de négociation pour ce secteur. Il est composé de délégations des syndicats locaux qui sont élues par leur comité exécutif. Le BFSSSS fonctionne en recherchant le consensus. Cette procédure permet des discussions approfondies qui tiennent compte des réalités des syndicats, provenant d’une mission ou d’une autre, de disciplines et de professions variées.

La négociation sectorielle sur les conditions de travail se déroule selon les étapes suivantes:

  • Consultation des membres des syndicats
  • Mise en commun et harmonisation au sein du BFSSSS
  • Assemblées générales pour accepter le projet de revendications de table sectorielle
  • Harmonisation des amendements et des nouvelles propositions en BFSSSS
  • Dépôt et négociations avec le Comité patronal de négociation du secteur de la santé et des services sociaux (CPNSSSS)
  • Évolution de la négociation selon décisions prises en BFSSSS
  • Assemblées générales pour accepter l’entente de principe

Négociation à la table centrale

La FP fait également partie des quatre fédérations du secteur public de la CSN qui font alliance pour la négociation de plusieurs matières pécuniaires : salaires, régime de retraite, droits parentaux, disparités régionales, assurances, durée de la convention collective et toute autre matière que les fédérations souhaitent porter d’une seule voix à la table centrale. Cette négociation implique plusieurs centaines de syndicats de la CSN, qui représentent 170 000 travailleuses et travailleurs du secteur public en  santé et services sociaux, en éducation et dans les organismes gouvernementaux. Tous les membres de la FP sont consultés tant sur les revendications de table centrale que sur l’adoption de l’entente de principe.

Pour la défense du réseau public

En outre, les syndicats de la FP sont associés de près aux luttes sociales menées par la CSN, comme celles en faveur du maintien de services publics universels et accessibles. Au fil des ans, la FP a développé son expertise et établi sa crédibilité en la matière. Elle a d’ailleurs mené une enquête auprès de ses membres sur les services aux enfants et familles en situation de vulnérabilité afin de déposer un mémoire, en collaboration avec la CSN et la FSSS, à la Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse (Commission Laurent).

Plus récemment, la FP s’est chargée de mener une consultation auprès de ses membres concernés sur les services offerts en santé mentale afin de dégager 15 solutions pour améliorer l’accès aux soins et aux services publics québécois en santé mentale.

La FP ne fait pas que se positionner publiquement dans ces sujets d’affaires publiques. Elle s’assure de consulter ses membres œuvrant auprès de ces missions afin que les recommandations mises de l’avant soient concrètes, réalistes et, surtout, élaborées par le personnel professionnel et technique qui a la responsabilité d’assurer des soins et services de qualité à la population québécoise. La FP valorise l’approche participative, qui assure une voix aux parties prenantes du réseau, où la fédération devient le porte-voix de ses membres, plutôt qu’un simple générateur de positions.

Surcharges de travail: la FP à l’avant-garde

Le projet de loi 10, qui a imposé une centralisation sans précédent du réseau de la santé et des services sociaux, provoque une déshumanisation du travail du personnel et la désorganisation du réseau, entraînant des surcharges importantes de travail pour les salarié-es. En outre, la pandémie de COVID-19 a continué d’augmenter cette pression sur le personnel, avec des déplacements prolongés, un taux de temps supplémentaire sans précédent et des risques de contamination élevés. Plusieurs en paient le prix de leur propre santé. Proactive dans ce dossier, la FP a négocié l’introduction d’une lettre d’entente pour l’évaluation paritaire des risques psychosociaux dans les équipes identifiées comme vulnérables. C’est une première dans le réseau. Ce projet ambitieux permet d’optimiser la prévention en santé et sécurité au travail et surtout d’assurer que la santé mentale du personnel ne soit plus à la remorque de la santé physique.

Nos syndicats

Conditions de travail