La représentation d’un syndicat : devoir ou obligation ?
La représentation d’un syndicat : devoir ou obligation ?

Par Louise Briand, vice-présidente du secteur universitaire (FP-CSN)

Les gestes et décisions susceptibles de donner droit à une plainte en vertu des articles 47.2 et 47.3

Centre Lucie-Bruneau : vers un déménagement des activités
Centre Lucie-Bruneau : vers un déménagement des activités

Depuis plusieurs semaines, les bruits courent quant au déménagement de certaines activités du Centre de réadaptation Lucie-Bruneau (CRLB), situé dans l’est de Montréal, vers

Coupes en santé publique : une catastrophe
Coupes en santé publique : une catastrophe

En décembre, une série d’articles publiés dans Le Devoir a mis en évidence les risques à long terme des chambardements et des coupes dans les réseaux régionaux de santé. On

La formation en ligne, une ligne dangereuse
La formation en ligne, une ligne dangereuse

La formation en ligne serait, de l’avis des directions, l’élément clé de la poursuite d’études universitaires dans le contexte de la crise sanitaire que nous vivons actuellement…

Les organisations syndicales en santé et services sociaux rencontrent le ministre Boulet
Les organisations syndicales en santé et services sociaux rencontrent le ministre Boulet

Pour les organisations syndicales, le gouvernement Legault ne peut rater cette occasion de donner tous les moyens aux composantes du réseau pour agir en prévention.

Une

Manifestation à Trois-Rivières des employé-es de la CDPDJ
Manifestation à Trois-Rivières des employé-es de la CDPDJ

Les employé-es de la CDPDJ des différentes régions du Québec ont convergé vers Trois-Rivières pour que la présidente du Conseil du trésor entende enfin leur demande légitime

Tous nos Info-Coronavirus
Tous nos Info-Coronavirus

La crise sanitaire historique que nous traversons actuellement vient complètement ébranler nos méthodes de travail et nos assises, et cela, dans les plus petits détails. Toutefois,

La FP-CSN dénonce les dérives du gouvernement brésilien
La FP-CSN dénonce les dérives du gouvernement brésilien

La résolution se lit comme suit:

Attendu l’élection d’un gouvernement répressif, misogyne, homophobe et raciste au Brésil;

Attendu les atteintes opérées par ce gouvernement

L’aide juridique en grève dès jeudi
L’aide juridique en grève dès jeudi

À moins d’une entente avec le gouvernement, le réseau de l’aide juridique sera perturbé par un débrayage de ses avocates et de ses avocats au cours des prochains jours. Ceux-ci

Contre les violences sexuelles, l’implication des communautés est essentielle
Contre les violences sexuelles, l’implication des communautés est essentielle

Pour la CSN, l’adoption par les établissements d’une politique de prévention des agressions à caractère sexuel doit impliquer l’ensemble de la communauté

previous arrow
next arrow

Une force incontournable pour le personnel professionnel et technique

Les syndicats du secteur de la santé et des services sociaux regroupent le plus grand nombre de membres de la FP. Ce personnel professionnel et technique œuvre au sein des différentes missions du réseau : centres jeunesse, centres de réadaptation, centres hospitaliers, CLSC et CHSLD, aujourd’hui fusionnés au sein des CIUSSS et des CISSS. Ils sont également présents dans les centres hospitaliers spécialisés non fusionnés.

Pour plus d’information sur la négociation du secteur public, cliquez ici.

En plus de sa présence dans le secteur public, la FP-CSN représente également des sages-femmes et des professionnèles des médecines non conventionnelles. Le responsable du secteur de la santé et des services sociaux de la FP-CSN est Sébastien Collard.

  

Une expertise en négociation

La FP-CSN détient une expertise indéniable dans la négociation et la défense du personnel professionnel et technique. Son expertise est reconnue partout et, par le biais d’une démocratie locale bien vivante, ses membres participent activement aux améliorations des conventions collectives dans la santé et les services sociaux. Dans le secteur public, la FP-CSN possède sa propre table de négociation sectorielle nationale concernant les conditions de travail qui s’appliquent aux membres de ses syndicats affiliés du secteur de la santé et des services sociaux. La nouvelle convention collective comprend d’ailleurs des avancées significatives pour les conditions de travail et de pratique de nos membres. 

Le bureau fédéral du secteur de la santé et des services sociaux (BFSSSS) est l’instance de négociation pour ce secteur. Il est composé de délégations des syndicats locaux qui sont élues par leur comité exécutif. Le BFSSSS fonctionne en recherchant le consensus. Cette procédure permet des discussions approfondies qui tiennent compte des réalités des syndicats, provenant d’une mission ou d’une autre, de disciplines et de professions variées.

La négociation sectorielle sur les conditions de travail se déroule selon les étapes suivantes:

  • Consultation des membres des syndicats
  • Mise en commun et harmonisation au sein du BFSSSS
  • Assemblées générales pour accepter le projet de revendications de table sectorielle
  • Harmonisation des amendements et des nouvelles propositions en BFSSSS
  • Dépôt et négociations avec le Comité patronal de négociation du secteur de la santé et des services sociaux (CPNSSSS)
  • Évolution de la négociation selon décisions prises en BFSSSS
  • Assemblées générales pour accepter l’entente de principe

Négociation à la table centrale

La FP fait également partie des quatre fédérations du secteur public de la CSN qui font alliance pour la négociation de plusieurs matières pécuniaires : salaires, régime de retraite, droits parentaux, disparités régionales, assurances, durée de la convention collective et toute autre matière que les fédérations souhaitent porter d’une seule voix à la table centrale. Cette négociation implique plusieurs centaines de syndicats de la CSN, qui représentent 170 000 travailleuses et travailleurs du secteur public en  santé et services sociaux, en éducation et dans les organismes gouvernementaux. Tous les membres de la FP sont consultés tant sur les revendications de table centrale que sur l’adoption de l’entente de principe.

Pour la défense du réseau public

En outre, les syndicats de la FP sont associés de près aux luttes sociales menées par la CSN, comme celles en faveur du maintien de services publics universels et accessibles. Au fil des ans, la FP a développé son expertise et établi sa crédibilité en la matière. Elle a d’ailleurs mené une enquête auprès de ses membres sur les services aux enfants et familles en situation de vulnérabilité afin de déposer un mémoire, en collaboration avec la CSN et la FSSS, à la Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse (Commission Laurent).

Plus récemment, la FP s’est chargée de mener une consultation auprès de ses membres concernés sur les services offerts en santé mentale afin de dégager 15 solutions pour améliorer l’accès aux soins et aux services publics québécois en santé mentale.

La FP ne fait pas que se positionner publiquement dans ces sujets d’affaires publiques. Elle s’assure de consulter ses membres œuvrant auprès de ces missions afin que les recommandations mises de l’avant soient concrètes, réalistes et, surtout, élaborées par le personnel professionnel et technique qui a la responsabilité d’assurer des soins et services de qualité à la population québécoise. La FP valorise l’approche participative, qui assure une voix aux parties prenantes du réseau, où la fédération devient le porte-voix de ses membres, plutôt qu’un simple générateur de positions.

Surcharges de travail: la FP à l’avant-garde

Le projet de loi 10, qui a imposé une centralisation sans précédent du réseau de la santé et des services sociaux, provoque une déshumanisation du travail du personnel et la désorganisation du réseau, entraînant des surcharges importantes de travail pour les salarié-es. En outre, la pandémie de COVID-19 a continué d’augmenter cette pression sur le personnel, avec des déplacements prolongés, un taux de temps supplémentaire sans précédent et des risques de contamination élevés. Plusieurs en paient le prix de leur propre santé. Proactive dans ce dossier, la FP a négocié l’introduction d’une lettre d’entente pour l’évaluation paritaire des risques psychosociaux dans les équipes identifiées comme vulnérables. C’est une première dans le réseau. Ce projet ambitieux permet d’optimiser la prévention en santé et sécurité au travail et surtout d’assurer que la santé mentale du personnel ne soit plus à la remorque de la santé physique.

Nos syndicats

Conditions de travail